Catégorie : SAISON #1 PAR MARION ZILIO

Sucklord , Work of Art, Jerry Saltz “Important Art Critic: Defender of Taste and Culture”, 2018.

LES INTERSTICES DE LA CRITIQUE, MARION ZILIO

  Ceux qui autrefois furent les avant-gardes de ce que l’on nomma le « postmodernisme » ont été, par la suite, critiqués au nom de l’idéologie de la Modernité, toujours présente, dans l’époque qu’ils qualifiaient. Pourtant, ils (théoriciens, artistes ou critiques) avaient eu le mérite d’identifier un moment charnière, de l’accompagner, si ce n’est de l’anticiper, précisément, en […]

Lire la suite
DE L’ARGENT CONTRE DES GESTES IDIOTS, JEAN-CHRISTOPHE ARCOS

DE L’ARGENT CONTRE DES GESTES IDIOTS, JEAN-CHRISTOPHE ARCOS

Dans son roman L’argent, L’urgence (2006), l’auteure française Louise Desbrusses relève la différence entre deux perceptions de l’indépendance : l’une liée à la vie libre dont le créateur jouit malgré le dénuement, et l’autre liée à la capacité de payer ses factures en échange d’un temps préempté par une activité salariée.   « De l’argent contre des gestes […]

Lire la suite
Artiste infantilisé, Isabelle de Maison Rouge

Artiste infantilisé, Isabelle de Maison Rouge

Artiste infantilisé dans l’écosystème dans lequel il est pourtant le moteur… [1] Dans le système de l’art contemporain, en France, tout concourt à laisser l’artiste en dehors de toute réflexion économique. On le berce dans l’idée que l’art est fait pour élever l’esprit, et que la logique marchande doit rester en dehors de l’art. Or, […]

Lire la suite
la-sculpture-gonflable-de-paul-mccarthy-degonflee-sur-la-place-vendome-a-paris-le-18-octobre-2014

Le retour du contemporain, Marion Zilio

D’où vient qu’un mouvement artistique s’élève et puis s’éteigne ? Que l’on décide de changer d’époque et de paradigme esthétique ? Et si l’art contemporain, né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, était arrivé à sa fin ? Davantage que l’idée de limites ou de limitations à repousser – ayant formellement et conceptuellement occupé une grande part de […]

Lire la suite
© Hiroshi Sugimoto, U. A. Play House, 1978

L’effacement, à la source de la représentation, John Lippens

Effacer, un verbe qui fait trembler. Maurice Fréchuret n’en a cure, lui qui a récemment publié un ouvrage fouillé intitulé Effacer, Paradoxe d’un geste artistique[1] dans lequel il analyse cet acte fort qu’il situe comme une forme de résistance à l’art rétinien et à « l’autoritarisme oculaire qui régit notre vie quotidienne »[2]. Il relève trois grands […]

Lire la suite
Le curating est mort, vive le commissariat, Jean-Christophe Arcos

Le curating est mort, vive le commissariat, Jean-Christophe Arcos

Dans les cultissimes Aventures du Baron de Munchausen 1 de Terry Gilliam, Robin Williams interprète Re di Tutto, «roi de la totalité», qui, séparé de son corps, se livre par l’esprit à un grand réagencement de l’Univers. Reprenant dans son conte l’idée d’un «grand architecte», dont Cicéron disait qu’il «exerce sur le monde une action […]

Lire la suite
Marion Zilio, Faut-il tuer les curateurs ?

Marion Zilio, Faut-il tuer les curateurs ?

Le 23 juin 2017, Stefan Heidenreich, théoricien de l’art à l’Université de Cologne, sortait un article laconiquement intitulé « Against Curating »[1]. La première ligne annonçait le ton : « Le Curating est antidémocratique, autoritaire, opaque et corruptible ». La suite de l’argumentaire déplaçait les enjeux du curating, de la figure du despote à ses sbires, et démontrait, non sans […]

Lire la suite
MARION ZILIO, Cash, Check, Charge or Art?

MARION ZILIO, Cash, Check, Charge or Art?

« Les prédictions sont difficiles, surtout quand elles concernent le futur ». Niels Bohr. Des touches noires et blanches s’enfoncent automatiquement sur un clavier, la partition suit le cours d’un programme encodé. Il s’agit de l’évaluation de la valeur du CAC40 sur la période 2005-2010. Hugo Brégeau a établi un rapport de proportionnalité entre des valeurs musicales et […]

Lire la suite
Jean-Christophe Arcos, Voir venise en 3D - Temps et volume de quelques images

Jean-Christophe Arcos, Voir venise en 3D – Temps et volume de quelques images

Ce livre, c’est le reste effrayant de Babel ; C’est la lugubre Tour des Choses, l’édifice Du bien, du mal, des pleurs, du deuil, du sacrifice, Fier jadis, dominant les lointains horizons, Aujourd’hui n’ayant plus que de hideux tronçons, Épars, couchés, perdus dans l’obscure vallée ; C’est l’épopée humaine, âpre, immense — écroulée. Victor Hugo, […]

Lire la suite
Vue de l’exposition « […] aide à la vision, en strié,/ sur des sondes lunaires/ à rétrodiffusion. En grand : en petit. » Duo show de Joan Ayrton et Benjamin L. Aman, une proposition de Marie Cantos sur une invitation de Guillaume Constantin aux Instants Chavirés, Montreuil, 28 avril – 11 juin 2017)

Antoine Camenen, Et toi, comme tout ce qui est soustrait au jour : devenu chrysalide.

J’aimerais entamer avec les mots suivants l’épaisseur d’une exposition. L’entaille sera étroite au vu du tissu complexe qu’elle a cousu, entrecroisant le travail de Benjamin L. Aman et de Joan Ayrton. J’incise donc avec la certitude que le tissu, vivant, se refermera – une fois encore – sur la tentative critique. Une peau à percer […]

Lire la suite
Grégory Chatonsky, Un nouveau réalisme en art 

Grégory Chatonsky, Un nouveau réalisme en art 

Depuis une dizaine d’années, ce qu’il est convenu de nommer le nouveau réalisme a accru son audience jusqu’à devenir une véritable mode dans le champ de l’art contemporain. En effet, beaucoup d’artistes semblent se retrouver dans ces modes de pensée et s’en inspirent de plus en plus jusqu’à la nausée. On ne compte plus les […]

Lire la suite